in

Artisanat Marocain : Éclat Touristique et Essor Économique

Artisanat marocain, en tant que moteur essentiel du tourisme, contribue de manière significative à l’enrichissement culturel des visiteurs.

Artisanat Marocain

Selon la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatima Zahraa Ammor, la reprise du tourisme s’accompagne d’une relance remarquable du secteur artisanal traditionnel.

Artisanat Marocain : Une Résilience Économique Éclatante en 2021 et 2022

En 2021, après une pause d’un an due à la crise sanitaire, les ventes d’Artisanat Marocain ont repris vigueur, enregistrant un chiffre d’affaires à l’exportation d’environ 900 millions de dirhams, représentant une augmentation de plus de 50 % par rapport à 2020.

Cette tendance a persisté en 2022, avec des exportations dépassant les 890 millions de dirhams, marquant une progression de 50 % par rapport à l’année précédente.

moderne artisanat marocain

Vers de Nouveaux Horizons Touristiques

Bien que 12,3 millions de touristes aient déjà visité le pays, l’objectif demeure d’atteindre 14 millions de visiteurs d’ici la fin de l’année, souligne Mme Ammor.

Des améliorations notables sont observées dans les ventes de produits artisanaux, et le ministère anticipe des perspectives positives pour le secteur industriel traditionnel.

La croissance du secteur artisanal se reflète également dans les exportations, affichant une hausse de 8 % au cours de l’année en cours, excluant les achats des touristes. Le ministère vise ainsi un chiffre de 10 milliards de dirhams en 2023, en fonction du nombre de touristes.

Élan Exportateur

Une demande croissante pour les formations professionnelles dans le secteur artisanal est constatée, avec une augmentation des inscriptions passant de 12 000 en 2022 à 16 000 en 2023, prévoyant d’atteindre 19 000 en 2024.

Le ministère s’engage résolument à revitaliser l’industrie artisanale, la transformant d’un secteur informel en un domaine structuré et compétitif.

Ce plan repose sur deux axes majeurs : la structuration et l’organisation du secteur, ainsi que le développement de l’offre et de la commercialisation. La ministre met en avant l’application de la loi n° 50.17 pour réhabiliter les infrastructures, apporter soutien et formation, et améliorer les techniques de vente et de marketing.

Dans cette optique, plus de 3 500 ateliers d’Artisanat Marocain traditionnel ont déjà été visités dans les zones touchées par le séisme, avec des soutiens prévus pour ceux qui seront inscrits au registre national des métiers traditionnels.

Concluant sur une Note d’Optimisme :

L’Artisanat Marocain Trace son Chemin vers la Prospérité. La Résilience Économique, les Ambitions Touristiques et la Croissance Soutenue Définissent un Avenir Prometteur. Avec des Exportations en Essor et une Demande de Formation en Pleine Expansion, le Secteur Artisanal s’érige en Pilier de Développement pour le Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Akdital Bourse

gnaoua

Gnaoua