Participation de Racines aux conférences et rencontres, au Maroc et ailleurs

  • Aadel Essaadani, Coordinateur Général de Racines, a été l'invité du réseau Arterial Network qui a fêté le 10 mars 2017 son 10ème anniversaire à Abidjan (Côte d'Ivoire). Cet anniversaire a été l'occasion de réunir les témoignages de nombreux acteurs du secteur créatif africain, de faire le bilan et d'étudier les perspectives d'évolution du réseau. Aadel Essaadani a été le vice-président puis le président d'Arterial Network, respectivement de 2011 à 2013 puis de 2013 à 2015. 

  • En mai 2016, le Bundestag a décidé, en réponse aux évènements de Cologne de 2015, de déclarer l’Algérie, le Maroc et la Tunisie des pays « d’origine sûre ». Cette question a réuni le 1er mars 2017 à Berlin des militant(e)s d’origine maghrébine, pour débattre autour des droits de l’homme dans leur pays respectif. Cette rencontre a été organisée par la fondation Heinrich Böll Afrique du Nord-Rabat, qui a invité Mehdi Azdem, directeur de l’association Racines, à participer au débat. Il a présenté un état des lieux de l’espace public au Maroc et quelques cas de censure de violation de liberté dans cet espace public. Ont également participé au débat : Mme Khadija Ainani représentante de l'association marocaine des droits humains (AMDH) , M. Rami Khouily, militant tunisien qui a présenté la situation et un état des lieux en Tunisie notamment en ce qui concerne les droits de l’homme et l’espace public, ainsi que M. Volker Beck, un parlementaire, expert en migration, droit de l’Homme et religion.
  • La journée Créative Tracks a été organisée par le Fond RobertoCimetta à Paris le 7 mars 2017, sous le thème « Les entrepreneurs culturels indépendants au coeur de la dynamique artistique ». Ce séminaire a rassemblé une cinquantaine de professionnels du monde entier pour discuter de la situation des marchés culturels et artistiques dans leurs pays respectifs. Mehdi Azdem a fait partie de cette rencontre, en présentant l’état des lieux de ces marchés au Maroc et au Maghreb. Plusieurs thématiques ont été abordées en relation avec l’entreprenariat culturel ;  les mobilités, collaborations, financements et les industries culturelles et créatives.
  • Rajae Hammadi, assesseur de l'association Racines, a animé un débat autour de l'espace public au Maroc, dans le cadre de la troisième édition du “Café Citoyen“, organisé le 9 Mars au Dare Space, à Rabat. Le thème a été choisi suite à la frustration exprimée par les citoyens vis-à-vis de l'exploitation de cet espace, qui devrait être un lieu de liberté d'expression, de créativité et d'inclusion sociale, tout en respectant les droits humains universels.
  • Dans le cadre du projet « Li tgal yddar-2017 », l’association Racines, en partenariat avec la fondation Heinrich Böll, élabore trois grandes activités sur le thème de la redevabilité et de la citoyenneté. Elle organise notamment des rencontres hackathons sur quatre différentes thématiques : l’Environnement, l’Urbanisme, l’Education et la Culture. La première rencontre s’est déroulée le 11 mars au bureau de l’association Racines, où nous avons invité, suite à un appel à participation, sept jeunes marocains influents sur les réseaux sociaux à créer un Buzz sur le web sur la question de la redevabilité. Les participants ont alors créé 30 publications que nous partageons au fur et à mesure sur notre page Facebook « li tgal yddar ». Cette rencontre permet également la préparation de la tournée des rencontres régionales entre la société civile et les élus. La première aura lieu le 25 mars à Marrakech.